Image Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Gestion de société

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Le père d’Antoinette Fouque (cliquez pour en savoir plus) est un militant syndicaliste. Elle va conserver toujours un enracinement politique marqué à gauche de sa jeunesse passée dans un quartier défavorisé. La jeune femme étudie en région PACA avant de rejoindre la capitale. La Marseillaise épouse René Fouque quand elle est à l'université. Antoinette Fouque ressent les problèmes qu’une femme rencontre quand elle doit assumer ses fonctions de femme et de mère alors qu'elle travaille quand elle est maman dans les années soixante.

Antoinette Fouque décrit la féminologie au fil de plusieurs essais. Le combat de cette féministe ne cède pas aux tentations de l'activisme excessif, il soutient la place de mère, qui ne peut d'après la théoricienne s’opposer à la libération des femmes. Naturellement, Antoinette Fouque a participé à plusieurs livres collectifs comme "Génération MLF 1968-2008" ou "Portraits choisis". "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction. Cet ouvrage rend hommage à celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles.

Antoinette Fouque quitte le MLF quand elle part pour les USA au début de la décennie 80. Le MLF, à ce moment en proie à des luttes internes, perd des activistes et de l’influence. Une nouvelle organisation baptisée l'Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour sous la houlette de la militante en 1989 lorsqu'elle rentre des Etats-Unis. Avec d’autres militantes, elle enregistre le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association, nous sommes alors à la fin de la décennie soixante-dix. Antoinette Fouque a combattu toute son existence pour que le droit des femmes avance.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

C’est elle qui a fondé le groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes. Dans les années soixante, Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan. Antoinette Fouque oeuvre en tant que critique avec deux maisons d'édition en plus de l'enseignement.

Une maison d'édition pour les livres des femmes

L'éditrice ouvre une première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Là, elle présente l'ensemble de la littérature féminine du moment. Sa maison d'édition donne l'opportunité à Antoinette Fouque de mettre en avant l'élan créateur des femmes. Le grand public a pu découvrir de multiples auteures grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui propose des centaines d'ouvrages consacrés à la réflexion féminine. Elle crée Les Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes sont inaugurées à la même époque.